Actuellement, le cloud computing est l’outil de stockage de données de nombreuses entreprises. Si le mode SaaS en fait partie, il est composé de différents types. Que vous soyez féru ou pas de l’informatique, il est temps pour vous de découvrir le béaba de cet incontournable outil du XXIème siècle : le cloud computing. 

C’est quoi le cloud computing ? 

Communément appelé informatique en nuage, le cloud computing est un système. Il permet aux utilisateurs de stocker continuellement et sans limite des données sur des serveurs distants. Une connexion internet suffit à en faire usage. Les smartphones, PC ou tout objet connecté serviront de point d’accès pour consulter les différentes bases de données. 


Le cloud computing désigne aussi tout le travail effectué à travers internet avec l’aide d’un fournisseur de services. Ce dernier permet à ses clients d’accéder à des applications (logiciel CRM - par exemple) ou d’un espace de stockage. Cette définition du cloud computing est aussi connue sous l'appellation de “cloud public”. 


Grâce au cloud, le fournisseur peut modeler l’espace de stockage de ses clients selon ses besoins. Que ce soit pour la puissance de calcul ou pour démarrer une application, le cloud computing est une source modelable. 


Quels sont les différents types de cloud computing ? 

Il existe une pluralité de services affiliés au cloud computing. Toutefois, ils appartiennent tous à ces différentes catégories : 

Le SaaS ou Software as a service

Il est impossible de parler du cloud computing sans faire référence au mode SaaS. C’est un système qui permet aux usagers d’utiliser des services de suite et à tout moment. Les usagers se connectent à une plateforme ou un  navigateur web pour se connecter. 

On peut prendre comme exemple d’outil en mode SaaS les messageries électroniques tels que Gmail, Yahoo ou encore Outlook. 


Savez vous que les logiciels MANAO sont vendus en mode SaaS ? 


Il comporte de nombreux avantages, raison pour laquelle de nombreuses entreprises ont choisies de nous faire confiance. Consultez la liste des clients : ici.

L’IaaS ou Infrastructure as a service

L’IaaS est une composante du cloud computing. Et comme son nom l’indique, il s’agit d’une infrastructure informatique fournissant des ressources virtualisées à ses utilisateurs. Le fournisseur héberge toute la plateforme informatique (software, hardware, bande passante,...) de son client. Il s’occupe également de la partie backup et de la résilience. 


De son côté, le client à un accès continu à ses données. Et il peut, à sa guise, modifier et développer sa plateforme. L’IaaS est vendue comme un plat à la carte dont le tarif varie d’un fournisseur à un autre et selon les besoins du client. 

Parmis les fournisseurs les plus connus, on peut citer : Amazon web services, Google compute engine ou encore Windows Azure. 

La PaaS ou Platform as a Service

Grâce à la PaaS, les utilisateurs externalisent l’hébergement de leurs logiciels et du matériel permettant le développement de leurs applications. Les fournisseurs PaaS proposent de nombreuses fonctionnalités pour leurs clients. Notamment : 


- l’environnement de programmation,

- le système de gestion de base de données, 

- le système d’exploitation,

- les outils de design,

- …


Parmis les fournisseurs de PaaS les plus connus, on peut citer : Heroku, Force.com ou Cloud Foundry.

La FaaS ou Function as a Service

La FaaS est une branche du cloud computing qui permet aux utilisateurs de se focaliser sur une fonction individuelle. Au lieu de serveurs habituels, les développeurs optent pour une version spécifique d’un code. Il est idéal pour les microservices, les tâches ponctuelles ou le requêtes web. 

Il existe différents contrats adaptables à ces types de cloud computing :


- private cloud

- community cloud

- public cloud

- hybrid cloud


Il revient à l’utilisateur de décider quelle option correspond à ses besoins, en terme de capacité surtout. 



Partager le lien :

Facebook LinkedIn Twitter
Fiches techniques: comptabilité, paie, vente

Intérêt du suivi régulier du bilan et du compte de résultat

  2021-07-21

Découvrez dans cet article les différences entre un bilan et un compte de résultat. 

Voir plus

Comment produire la déclaration mensuelle de la TVA ?

  2021-07-02

La TVA (Taxes sur la Valeur Ajoutées) est une taxe sur les chiffres d’affaires. A Madagascar, elle s'applique à un taux de 20% pour les ventes locales et 0% pour… Voir plus

MANAO FACTURATION : 4 avantages du logiciel de Facturation

  2021-06-29

Découvrez les avantages de MANAO FACTURATION, le logiciel de facturation malgache.

Voir plus

OSIE à Madagascar : tout ce qu'il faut savoir sur les organismes sanitaires

  2021-04-12

Voici comment vous pourrez intégrer facilement le taux de calcul des cotisations des OSIE à Madagascar. 


Voir plus

PAIE MALAGASY : calcul de l’IRSA par tranches à partir de 2021

  2021-01-19

Paie malagasy, le mode de calcul de l’IRSA change et cela à partir du 1er janvier 2021. Manao Paie intègre ces nouvelles dispositions gouvernementales.

Voir plus

MANAO CRM : 5 bonnes raisons de choisir le logiciel de relation client

  2021-01-18

Découvrez dans cet article 5 bonnes raisons de choisir manao CRM, le logiciel de relation client 100% vita malagasy.

Voir plus

États financiers annuels avec Manao comptabilité : des déclarations conformes à la législation !

  2020-04-07

Toutes les entreprises à Madagascar sont tenues de déposer leurs états financiers annuels. Avec MANAO comptabilité, la production des bilans et des comptes de résultats se fait nativement, conformément à… Voir plus

Déclaration annuelle du Droit de communication à Madagascar avec MANAO comptabilité : gagnez du temps, évitez les erreurs

  2020-04-06

Le droit de communication permet au Gouvernement de regrouper toutes les informations financières d’une entreprise. C’est notamment à partir de ces informations que l’Etat détermine quelles seront les entreprises qui… Voir plus