Vous êtes chef d'entreprise ? Alors, un jour ou l'autre vous devrez répondre à l'une de ces questions

Pourquoi est-ce arrivé ?
Comment atteindre ce résultat ?
Combien cela vaut-il ?

Ces questions couvrent le large spectre des 3 types d'études économiques et sociales.

Analyse du passé et suivi des indicateurs de performance

La question “pourquoi est-ce arrivé ?” est relative à l’analyse du passé. Elle regroupe toutes les études utilisant les données de la comptabilité, de la gestion du personnel et des autres départements de l’entreprise pour trouver les causes des résultats présents. Diagnostiquer la situation actuelle, c’est déjà se donner les moyens d’améliorer la situation future. De plus, si le suivi d’indicateurs pertinents, fiables et réguliers est mis en place, il est possible d’anticiper certains événements. 

Quelques exemples d’études et d’analyse de la performance passée :

  • étude financière
  • étude des coûts de production, d'expédition, de commercialisation
  • étude de la rentabilité par produit ou par domaine d'activité
  • études du risque social, fiscal, actionnarial, sociétal
  • conception de tableau de bord
  • conception de reporting opérationnel

Regardez ici l’offre détaillée de Manao sur l’analyse et le suivi des périodes passées

Projections dans le futur

La question “comment faire pour atteindre ce résultat ?” est tournée vers l’avenir. Il faut déterminer de façon réaliste ou l'entreprise arrivera à partir d’hypothèses. Le résultat obtenu permettra de prendre des décisions d’actions.

Mais être réaliste est un exercice périlleux car les hypothèses reposent en partie sur des visions incertaines de l’avenir. La définition d”hypothèses réalistes nécessite une excellente connaissance du métier, du secteur d’activité et de l’évolution économique global du pays...sachant  qu’une pandémie peut ruiner de nombreuses prédictions !

Quelques exemples d’études prévisionnelles :

  • Business Plan
  • Plan de développement d’un secteur, d’une branche, d'un marché
  • Budgets par divisions ou services internes de l’entreprise 
  • stratégie de financement pour gérer la croissance de l’activité, les investissements
  • Définition d’un nouveau modèle économique
  • élaboration d’une stratégie de partenariat public/privé
  • Etudes financières particulières

Regardez ici l’offre détaillée de Manao sur les études prévisionnelles

Évaluations

La question “Combien cela vaut-il ?” est tournée vers la valorisation d’actifs matériels, immatériels et financier à travers la valeur d’une entreprise. L’évaluation peut être globale et concerner l’entreprise dans son ensemble ou partielle pour évaluer une branche d’activité, ou un ensemble d’actifs économiques.

Cet exercice est complexe pour deux raisons. D’une part il existe plusieurs référentiels pour évaluer la valeur d’une entreprise. Cela conduit donc à plusieurs méthodes qui peuvent aboutir à des différence de valorisation importantes. D’autre part la valeur d’une entreprise est différente suivant l’intérêt des acquéreurs. Celui qui achète une entreprise pour éliminer un concurrent ou récupérer son patrimoine immobilier ne l’évalue pas avec les mêmes critères que celui qui depuis 20 ans en a fait un leader dans son domaine.

La bonne évaluation est une fourchette de valeur basée sur une approche réaliste de la situation de l’entreprise et de ses perspectives d’avenir en utilisant plusieurs méthodes. Puis une adaptation du prix, voir du périmètre de cession en fonction de l’intérêt de l’acquéreur...dont il faudra percer les intentions secrètes !

Quelques exemples d’évaluation et d’outils de valorisation d’une entreprise :

  • due diligence vendeur
  • due diligence acquéreur
  • évaluation de l’entreprise selon plusieurs méthodes
  • constitution d’une dataroom
  • préparation d’un document vendeur de l’entreprise

Regardez ici l’offre détaillée de Manao sur les évaluations

L’offre de Manao

Nous vous proposons trois prestations


Due diligences vendeur et acquéreur

Il s’agit d’effectuer un ensemble de vérifications avant transaction pour évaluer raisonnablement la situation de l’entreprise. C’est une mesure de précaution, préalable à l’évaluation de l’entreprise. Dans ce travail, la découverte et la quantification des risques de toute nature est important.

La due diligence vendeur est commandée par le cessionnaire. Il en a besoin comme base pour son évaluation de l’entreprise. Il peut aussi la remettre à l’acquéreur potentiel pour prouver sa bonne fois et l’absence de risques non contrôlés.

La due diligence acquéreur est commandée par le futur acquéreur, les motifs sont les mêmes. Il veut se rassurer par lui même qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise.


Évaluation de la valeur d’une entreprise

une fois la due-diligence réalisée, il faut évaluer l’entreprise en prenant en compte toutes les composantes : 

  • évaluation de la position de l’entreprise sur son marché
  • attractivité du secteur de l’entreprise
  • rédaction d’un rapport d’évaluation
  • évaluation financière selon différentes méthodes
  • prise en comptes des actifs immatériels
  • calcul d’une fourchette de valeurs


Constitution d’une dataroom

Préparation de l’accès sécurisé des données de l’entreprise sur une base de données en ligne sécurisée.


Rédaction du dossier de présentation de l’entreprise à vendre

Deux dossiers sont souvent rédigés :

Un dossier synthèse

Il permet une première entrée en matière lorsqu’un acquéreur potentiel manifeste un intérêt. Ce dossier doit donner envie d’aller plus loin si le contenu de la cession correspond à l’intérêt de l'acquéreur potentiel.

Un dossier détaillé

Il est généralement remis après la signature d’un engagement de confidentialité. Il présente l’entreprise en détail :

  • cades et richesses humaines
  • activité
  • ventes et positionnement sur le marché
  • production et savoir faire technologiques
  • organisation de l’entreprise
  • actifs fonciers et matréiels
  • situation financières
  • engagements
  • risques éventuels en tout domaines


Assistance à la négociation

Une fois l’évaluation réalisée, Manao propose au vendeur ou à l’acquéreur une assistance à la négociation. Cette prestation est totalement adaptée aux besoins exprimés par le demandeur. Elle fait donc l’objet d’une contrat spécifique qui décrira les travaux attendus.


Pour nous contacter par mail
Vous pouvez adresser une demande via le site en cliquant ici :

Pour nous contacter par téléphone
Madagascar : +261 (0)32 11 659 00
France : +33 (0)4 69 66 59 52

En demander à être mis en relation avec un responsable du département Conseil et assistance en gestion.